Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Jérôme Duquesnoy, le Jeune

Photo(s): aucune

Classement de la section:

Personnes célèbres > Sculpteurs >  Jérôme Duquesnoy, le Jeune

Description (historique/actualité/....) :

Biographie sommaire

Jérôme Duquesnoy le Jeune, est né à Bruxelles en 1602 et est mort à Gand le 28 septembre 1654.

Sculpteur et architecte brabançon. Il était le fils de Jérôme Duquesnoy l'Ancien et le frère de François Duquesnoy.

Jérôme Duquesnoy fut formé à Bruxelles par son père. En 1618 il partit à Rome pour parfaire son art avec son frère François dans l'atelier duquel il travailla.
Après le décès de François, il quitte Rome et revient à Bruxelles où il débute une brillante carrière. Les deux frères sont considérés comme des initiateurs de la sculpture baroque aux Pays-Bas.

En 1644-1646, il sculpta quatre des grandes statues d'apôtres pour la nef de la collégiale Sainte-Gudule (Paul, Thomas, Bartolomé et Matthieu).
En 1651, il fut nommé architecte et sculpteur de la Cour. Cette même année, il sculpta une statue de sainte Ursule pour l'église Notre-Dame des victoires au Sablon et en 1653, l'Éducation de la Vierge par sainte Anne, très probablement inspirée d'une toile de Pierre-Paul Rubens, pour la collégiale Sainte-Gudule.
En tant qu'architecte, il édifia de 1651 à 1656 la chapelle Notre-Dame de cette dernière.

À partir de 1651, il travailla surtout pour édifier le mausolée de l'évêque Antoon Triest à la cathédrale Saint-Bavon de Gand.
Son séjour gantois ne lui réussira guère : accusé d'homosexualité et de sodomie, il fut condamné à mort le 28 septembre 1654, attaché à un poteau et étranglé. Son corps fut réduit en cendres sur la place du Marché aux grains.

Source : WIKIPEDIA