Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:















Section :

 Traditions Folklore Ordres et Confréries

Photo(s) (1)

Classement de la section:

Encyclopédie > Zwanze et folklore bruxellois >  Traditions Folklore Ordres et Confréries

Description (historique/actualité/....) :

Arbalétriers : (Serment des)
Héritier des traditions des Gildes d'Arbalétriers instituées en 1381, ils étaient les défenseurs armés de Bruxelles.
Le Grand Serment compte actuellement une centaine de membres qui pratiquent encore le tir à l'arbalète traditionnelle.
Les arbalétriers bruxellois sont intimement liés aux origines de la Plantation du Meyboom.
(voir Arbalétriers)

Bal National :
Lié à la Fête nationale, c'est le plus grand bal populaire du pays. Quand il n'y a pas d'épidémie, il se tient chaque soir du 20 juillet sur la place du Jeu de Balle et rassemble plus de 20.000 personnes.

Bruegel : (Fêtes de)
On en trouve la première trace en 1923. Depuis près de 40 ans elle se déroulent annuellement en septembre dans le quartier des Marolles. Il s'en est déroulé au moins 37 éditions.
(voir sections Bruegel et Fêtes de Bruegel)

Caricole : (ordre de la)
L'ordre a été fondé en 1987.
Le 9 juillet 1991 il a organisé des festivités sur la Grand-Place (source : Le Soir).
La tradition remonte au XVIe siècle quand Bruxelles est devenu un port suite au percement du canal de Willebroeck.
Des commerçants ambulants (majoritairement des femmes) vendent leurs produits dans des charrettes.
La caricole est un bigorneau (plus tard on a aussi utilisé des bulots). En brusseleir on les appelaient aussi "chinuseklute" (testicule de Chinois !!!)

Eggevoort en Etterbeek : (Société des Confrères de)
Du nom de la tour dont les vestiges restaurés se trouvent au Parc Léopold. Créée en 1994, elle a pour but de mettre en valeur l'histoire et la gastronomie de la commune (en particulier les poissons d'eau douce). Le 25.01.2020, ils ont offert à Manneken Pis son 1.040e costume.


Faro : (ordre du)
Confrérie ayant son siège rue du Chêne n°5, à deux pas de Manneken Pis. Son objectif est de promouvoir les bières artisanales à fermentation naturelle produites dans la vallée de la Senne : lambic, kriek, framboise, gueuze, faro, etc.
Le faro est un coupage de lambic et de petite bière. Très ancienne, elle était déjà connue du vivant de Bruegel. Manneken Pis est devenu "petit maitre" de l'Ordre du Faro le 24.10.1982.

Folklorisssimo :
Fête des traditions et du folklore bruxellois organisée sur le Grand-Place chaque troisième week-end de septembre depuis 2000. Village avec confréries, dégustations, etc.

Garde-Robe : de Manneken Pis
Voir rue du Chêne n°19.
Largement plus de 1.000 costumes.
C'est la seule statue au monde à être habillée plus de 130 jours par an.
Encore un record brusseleir.

Géants : de Bruxelles
Il existe une section détaillée sur le sujet. Ils sont de plus en plus nombreux et sortent à toutes les grandes occasions : Meyboom, Ommegang, Fête Nationale, etc.

Griotte : (Ordre de la)
La griotte est une variété de petites cerises. Celle dite de Schaerbeek est particulièrement réputée et sert à la préparation de la Kriek.
L'Ordre a tenu son premier Chapitre en 1985 et compterait une vingtaine de membres. Il existe dans la commune un square des Griottiers (proche de l'avenue Milcamps) inauguré vers 2000.

Kuulkappers : (Ordre des)
En brusseleir signifie coupeurs de choux.
Créé à Saint-Gilles en 1985 pour perpétuer leur souvenir. La culture maraichère s'est développée là dès le milieu du XVIe siècle, en particulier celle du chou de Bruxelles.

Manneken Pis :
Symbole de Bruxelles par excellence, il fait ici l'objet d'une section très détaillée.
Ajoutons y simplement deux anecdotes récentes.
Vers 2020 le géant du jeu Monopoly (USA) envisageait de créer une édition Bruxelles et d'y consacrer une case à notre Petit Julien,
mais ils ont exigé qu'il soit revêtu d'un slip ; réflexion d'un vieux brusseleir "mais comment il va faire pour p... alors?"
En notre période d'égalité des sexes on a créé une Jeanneke Pis, mais planquée, dans un coin discret, elle n'a pas le succès de son cousin.

Meyboom : (ou Meiboom)
La tradition trouve ses origines en 1213 : victoire des arbalétriers bruxellois sur l'ennemi louvaniste. Ces cités étaient les deux villes rivales du duché de Brabant.
(voir Plantation du Meyboom).

Millénaire : de Bruxelles
Quand nait exactement une ville?
Deux choses sont certaines :
Notre capitale est bien moins vieille que Rome ou Paris.
Elle est née sur des iles de la Senne vers la fin du Xe siècle, emplacement plus facile à défendre.
Dans les textes, sa première mention attestée remonte à 1015.
De façon un peu arbitraire les autorités de la Ville ont fixé sa création en 979. C'est donc en 1979 que le Millénaire a été célébré avec faste.

Moustache : (ordre de la)
De son vrai nom "Orde van de Brusselse Moestasje"
Elle a son siège au "Volle Brol", tout un programme… L'ordre a été créé en 2009 et chaque année est élu le plus beau moustachu qui se montre joyeusement sur le Marché aux Puces.

Noirauds :
Association caritative crée en 1876 pour collecter des fonds au profit d'une crèche au bord de la faillite.
Ils ont eu alors l'idée saugrenue de prendre le nom de Conservatoire Africain. Plus tard, ils prendront celui de Œuvre des Berceaux Princesse Paola (présidente d'honneur depuis 1959)
Voulant rester anonymes, ils sont vêtus de tenues colorées et leurs visages étaient enduits de noir. En 2015, cela a suscité une polémique, Didier Reynders alors Ministre des Affaires étrangères s'était joint à eux grimé de la sorte. La presse a crié au racisme (il est vrai que les innombrables et abominables crimes perpétrés dans l'État Indépendant du Congo de Léopold II ont à juste titre provoqué des vagues d'indignation).
Depuis mars 2019, le grimage des noirauds est devenu tricolore (couleurs du drapeau) et ils continuent à récolter des fonds pour les enfants malades de nos hôpitaux. Ils ont poussé l'humour jusqu'à offrir à Manneken Pis un costume avec leur nouveau grimage.

Ommegang :
Il commémore une fastueuse procession de 1549 mais le cortège que l'on connait ne remonte qu'à 1930 (centenaire de l'Indépendance)
Voir Cortège de l'Ommegang.

Plaisirs d'hiver :
(voir section). De fin novembre à début janvier.
Depuis 2002. A l'origine simple Marché de Noël, l'activité s'est développée avec le temps. En 2014 plus d'un million de visiteurs.

Sablon : (commune libre du)
Fondée en 1984, elle a son maire. Chaque année, vers le 15 août, elle organise de grandes festivités sur la place : musique, groupes, gastronomie, folklore, etc.

Saint-Guidon :
(voir sa bio)
Son culte est très ancien : il a été canonisé dès 1112.
Depuis des siècles se déroule à Anderlecht la Procession de Saint-Guidon et Notre-Dame des Grâces, purement religieuse.
Depuis 1992, une ASBL vise à perpétuer l'histoire et les traditions locales. Lors de chaque samedi précédant le Marché annuel de septembre (rappelons que Guidon est aussi le saint patron des éleveurs de bestiaux) est organisée une énorme procession (sept chars tirés par des chevaux, plus de 300 figurants en habits médiévaux etc.).
L'association possède également neuf géants qui sortent à toutes les grandes manifestations folkloriques de Bruxelles.
Il existe également une Confrérie Saint-Guidon "refondée" (son origine remonte vraisemblablement au moyen âge) en 1631. Son symbole est une bannière créée en 1874 et exposée dans la Collégiale.
Vers 2000, la Confrérie comptait plus de 140 membres.

Saint-Verhaegen : (ou Saint V)
Fête se déroulant chaque 20 novembre pour commémorer la fondation de l'ULB. Elle a pris ce nom dès 1888. Bien entendu la plupart des cercles estudiantins y prennent part. Quand on connait la philosophie de cette université, la dénomination est en soi de la zwanze.
La Région l'a inscrite à son patrimoine culturel immatériel en 2009.

Witloof : (Confédération gastronomique du witloof d'Evere)
Créée le 16/01/1975 pour promouvoir le commerce local.
Feuilles blanches de chicorée, à Bruxelles on dit "chicons". Un agriculteur l'aurait créé un peu par hasard de 1845 à 1850 dans une cave du Botanique où existe toujours le Witloof Bar. Un syndicat des producteurs a été fondé en 1899. C'est un des produits belges les plus exportés au monde. Ils ont créé un Géant : Kietje Witloof.

Zinneke Parade /
Organisée depuis 2000 tous les deux ans.
(voir section)

Zwanze Day :
Organisée chaque année par la Brasserie Cantillon, entreprise familiale anderlechtoise fondée en 1900. Outre diverses animations, on y propose un brassin spécial (Ex : 2008, gueuze à la rhubarbe).