Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Album Street Art

Photo(s) (104)
[+151 photos dans les sous-sections ci-dessous]


Sous-sections :

6 16   2019 Année Bruegel (450 ans Bruegel)
2 8 Bassin Béco
1 13 Rue de la Chaufferette (Mosselgat (nom ancien))
  10 Chaussée de Waterloo n°569 (Strokar Inside)
  6 Parcours Magritte Jette
  5 Street Art à de Wand
  11 Palais d'Egmont : Xpo Street Art
  20 Palissades Quatuor Brussels
  5 Fresque monumentale Gare du Nord (I promise you('r) a miracle)
  6   Mobilier urbain Street Art
  12   Street Art place d'Espagne (MUR Brussels)
  19   Parcours Jazz de Nuit
  8   Parcours à Forest
  7   Street Art au parking 58
  3 Ecole Sainte-Alène
  2 Quai au Bois de Construction n°7
1     La Belle Hip Hop

Classement de la section:

Albums >  Album Street Art

Description (historique/actualité/....) :

Contenu incomplet

Nous recherchons toute information qui nous permettrait de le compléter. Merci pour votre aide.
Forme d'expression artistique en plein essor, il est clair qu'elle naît aux environs de 1960.
Certain y voient une évolution des tags et autres graffitis ; d'autres au contraire une formule antitag. Peu importe, ce qui est clair, c'est que le genre obtient de plus en plus ses lettres de noblesse.

Le bourgmestre Jean Demannez est sans doute, à Saint-Josse-ten-Noode, un précurseur avec son parcours Jazz de Nuit (dès 2010).
En 2016 au très sélect Palais d'Egmont était organisé une Xpo Street Art
Depuis, la Ville de Bruxelles en a monté plusieurs.
D'autre communes de la région ont suivi : Ixelles, Forest et puis 5 ou 6 autres.

Il convient de mentionner le rôle essentiel joué dans ce domaine par les collectifs SARENDIP, le M.U.R. Brussels, Farm Prod, Strokar, etc..

Certaines œuvres sont éphémères par essence. Certaines présentées ici ont donc disparu. Certaines que nous avons trouvées intéressantes permettront d'en garder le souvenir.
En 2020, le genre est en pleine explosion. Actuellement, notre Région en compte plus d'un millier.

Il faut noter que, sous l'impulsion de Mme l'Echevine de la Culture, plusieurs résultent d'appel à artistes lancé par la Ville, subsides à la clé.

Enfin, mentionnons que de nombreuses œuvres sont "militantes" : contre le racisme, les discriminations dont les femmes font l'objet, l'homophobie, etc.

Il y en a certainement plein d'autres : si quelqu'un a des photos bien localisées, merci de nous les envoyer.