Panorama Anderlecht (vers Saint-Guidon

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Parc Astrid
  Parc d'Anderlecht (ancien nom)
  Parc du Meir (ancien nom)

Photo(s) (19)
[+13 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  13 Stade Lotto Park (Stade d'Anderlecht (RSCA), RSCA, Avenue Théo Verbeeck n°2, Stade Emile Versé (ancien nom), Stade Constant Vanden Stock (ancien nom))

Classement de la section:

Les communes > Anderlecht >  Parc Astrid

Les corps de métiers > Les paysagistes > Paysagiste Jules Buyssens >  Parc Astrid

Les espaces verts > Les Parcs >  Parc Astrid

Description (historique/actualité/....) :

Histoire

Le parc fut inauguré le 13 août 1911 sous sa première appelation "Parc d'Anderlecht". Des parcelles de terrain y furent ajoutées jusqu'en 1928 de sorte qu'il s'est progressivement développé entre le centre d'Anderlecht (le Rinck) et le hameau de Neerpede.
Plus tard, il prit l’appellation du quartier dans lequel il s'intègre : le quartier du Meir.

En 1926 il fut réaménagé par l'architecte paysagiste Jules Buyssens. Le relief assez vallonné et l'existence de l'étang, creusé après la Deuxième Guerre mondiale, l'incitent à multiplier les vues plongeantes sur le plan d'eau, son île, sa végétation et sa faune.

C'est en 1935 qu'il prit son nom définitif, après le décès de la reine Astrid.
Dans les années 1950, des aménagements à vocation sociale le complètent par le pavillon Reine Fabiola, l'aubette des pêcheurs et une plaine de jeu.
Quelques beaux monuments ornent aussi le parc : celui de Prosper-Henri Devos, celui de Jules Ruhl, le fondateur de Veeweyde et un très joli buste Art Déco de femme assise et enfin le jeu d'eau : les cascatelles. Il rappelle l'exposition universelle de 1958 et l'escalier d'eau installé sous l'Atomium. Il a également été créé en 1958.

Actualité

Un important lifting du parc en trois phases :
- phase 1 : printemps 2004 à printemps 2005 (1,25 millions d'euros : 60% Région, 40% commune). Pleine de jeu, rénovation des cascatelles.
- phase 2 : été 2005 (1,25 millions d'euros). Rénovation et extension de l'ancienne buvette des pêcheurs (devient un lieu Horeca), réaménagement des accès au parc, couverture en toile du rond-point du Meir
- phase 3 : détails pas encore définis

Le total devrait avoisiner les 5 millions d'euros.

A lire

- "Le parc Astrid, d'un but à l'autre (1905-1995)" par Benoît Schoonbroodt, publié en 1995 par la Commission de l'Environnement de Bruxelles-Ouest.

Actualité 2012

Ce projet de rénovation est à présent finalisé. Pour se borner aux abords du bel étang bordant l'avenue de Roi Soldat on ne peut que constater que le résultat est positif. Le lieu a été réaménagé selon des critères plus conformes aux soucis écologiques contemporains : aspect plus sauvage, berges plantées d'une dense végétation aquatique accueillant une faune nombreuse. Aux dires de l'échevine compétente, l'assainissement des eaux de l'étang et son réaménagement ont pris une part importante du budget. Le résultat en vaut la peine. Un parc étant aussi un espace de détente pour citadins, l'ancienne buvette des pêcheurs est devenue un établissement sur deux niveaux. Restaurant à front de l'avenue du Roi Soldat. Snack, buvette, tea-room au niveau de l'étang, où un vaste plancher le surplombant a été aménagé en terrasse.
Aux beaux jours, paradis pour enfants et chiens. (Cet ensemble complet n'a été ouvert qu'au printemps dernier.)