Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:




Section :

 Avenue des Volontaires
  rue de la Barrière (ancien nom)

Photo(s) (13)
[+3 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  2   Sculpture publique (Femme au Faucon)
  1   Zone de l'Arsenal (nom officieux)

Classement de la section:

Les communes > Auderghem >  Avenue des Volontaires

Les communes > Woluwe-Saint-Pierre >  Avenue des Volontaires

Les communes > Etterbeek >  Avenue des Volontaires

Encyclopédie > Périodes de notre Histoire > Souvenir de 14-18 >  Avenue des Volontaires

Description (historique/actualité/....) :

Longue avenue (environ 1170 mètres) aux limites du territoire de trois communes : Etterbeek, Auderghem et Woluwe-Saint-Pierre. Difficile parfois de savoir dans laquelle on est !
Elle part de la chaussée de Wavre pour se prolonger par la rue Bemel, au niveau d'un petit rond-point nouvellement créé (2010) où aboutissent également l'avenue de l'Oiseau bleu et l'avenue Général de Longueville.

Globalement et très schématiquement (il y a des exceptions) son bâti le plus ancien est vers la chaussée de Wavre et devient de plus en plus récent en descendant l'avenue.
A l'origine un mur marquait, côté pair, une extrémité de ce qu'on appelait autrefois le "Quartier des Casernes" (Voir l'ancien boulevard Militaire). Face à l'ancien domaine militaire (aujourd'hui loti en immeubles modernes à étages) une majorité de maisons de style éclectique, tout début XXe.
Ensuite, des deux côtés, on retrouve de part et d'autre une majorité de maisons construites dans les décennies précédant la Deuxième Guerre mondiale.
Puis l'avenue enjambe une ligne de chemin de fer et de métro (station Pétillon).
C'est sur le tronçon proche de cet endroit jusqu'à l'avenue des Frères Legrain que se concentrent la plupart des commerces de l'artère. On y trouve aussi le principal accès à l'Ecole fondamentale Le Paradis des Enfants.
Enfin le dernier tronçon descendant vers la rue Bemel n'a été urbanisé qu'entre 1960 et 70 : maisons uni ou multi-familiales avec jardinets séparés par des trouées vertes d'un côté, immeubles de rapport à 6 ou 7 étages de l'autre.

Nom de la rue

Le 8 avril 1916, en pleine occupation, Woluwe-Saint-Pierre rebaptise sa rue de la Barrière en avenue des Volontaires en l'honneur des engagés de 1914.
Source (du §) : : Bruxelles, la Mémoire et la Guerre (1914 - 2014) Ed. la Renaissance du Livre (2014)