Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:




Section :

 Rue Souveraine
  Rue Hanset (premier nom)
  Rue de la Reine (ancien nom)

Photo(s) (22)
[+39 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  1 Rue Souveraine n°2-4 (Place Fernand Cocq n°1)
  5 QUEEN1839 (Rue Souveraine n°7-17)
  1 Rue Souveraine n°18
  2 Auxilium (Rue Souveraine n°28-32)
  2 Rue Souveraine n°31-33
  2 Rue Souveraine n°35
  1 Rue Souveraine n°37
  4 Rue Souveraine n°40 (Souveraine House)
  2 Carré Deruydts (Rue Souveraine n°42(bis))
  2 Crèche Cardinal Mercier (Rue Souveraine n°48)
  2 Rue Souveraine n°50
  1 Maison à l'angle Souveraine - Arbre Bénit (Rue de l'Arbre Bénit n°80, Rue Souveraine n°51)
  4 Rue Souveraine n°52 (Villa Kjobenhavn)
  2 Rue Souveraine n°55
  2 Atelier Kaos (Rue Souveraine n°67)
    Rue Souveraine n°70-74
  1 Rue Souveraine n°73
    Rue Souveraine n°76-78
  1 Rue Souveraine n°78
    Rue Souveraine n°91
  4 dépendances (Rue Souveraine n°111)

Classement de la section:

Les communes > Ixelles >  Rue Souveraine

Les communes > Ville de Bruxelles > Quartier Louise-Cambre >  Rue Souveraine

Description (historique/actualité/....) :

Historique.

Rue créée en trois étapes, elle a porté, en français, trois dénominations successives; le problème de la dénomination en néerlandais s'y ajoute.

Sur le plan de G. Jacowick de 1812 on voit déjà un chemin presque rectiligne entre la chaussée d'Ixelles et la rue de l'Arbre-Bénit. Il en est de même sur le plan de De Bouge (1816) et celui de Wauthier de 1821, dans la commune et succursale de la Sainte Croix d'Ixelles. ('succursale' à l'époque désigne la 'paroisse').

Donc en tous cas avant 1830 : création de la rue Hanset, du nom des propriétaires de vastes terrains : T. et A. Hanset, entre la chaussée d'Ixelles et la rue de l'Arbre-Bénit. La maison la plus ancienne serait celle qui est située à l'angle de la place Fernand Cocq n°1, elle date de 1835.

Déjà sur plan Phillipe Vandermaelen de 1836... avec plusieurs maisons. Trois ans plus tard la première section est nommée rue de la Reine.

23/9/1843 : arrêté royal de prolongement entre la rue de l'Arbre-Bénit et la rue de la Longue Haie.

En 1854 : la section chaussée d'Ixelles à la rue de l'Arbre-Bénit ne s'appelle plus rue de la Reine mais rue Souveraine ; par contre, le tronçon de la rue de l'Arbre-Bénit à la rue de la Longue Haie s'appelle encore toujours rue Hanset !

En 1856 : l'appellation rue Souveraine est étendue à la deuxième section donc jusqu'à la rue de la Longue Haie

En 1857 on trouve dans les Almanachs de Bruxelles la dénomination rue de la Souveraine.

29/4/1862 : arrêté royal pour le prolongement jusqu'à l'avenue du Bois de la Cambre (dénommée plus tard avenue Louise).

25/9/1866 : la ville de Bruxelles approuve la dénomination actuelle (en français).

Le prolongement jusqu'à l'avenue Louise est déjà sur le plan cadastral Poppe (1866) mais ne sera réalisé qu'en 1868 (notez que l'avenue Louise fut inaugurée en 1864).

Et pour la petite histoire, en 1840, Monsieur Malek de Wertheuvels, propriétaire d'un Cabinet de Tableaux et Curiosités indique qu'il habite rue de la Reine hors la Porte de Namur (au n°40 de cette époque).

Seuls les numéros 1 à 105 et 2 à 108 se trouvent sur le territoire d'Ixelles; les autres sur celui de Bruxelles.

En ce qui concerne la dénomination en néerlandais, voir 'la valse folle des odonymes' dans la section rue d'Ophem.

Rénovation de la rue Souveraine.

La rue Souveraine (entre la chaussée d'Ixelles et la rue de l'Arbre-Bénit) a fait l'objet d'une rénovation exemplaire.

Investimmo a commencé en 1980 la rénovation de son patrimoine immobilier du côté impair de la rue et, suite au départ des sociétés AEG-Telefunken en 1982 (voir au n°40), elle a ensuite fait de même du côté pair.

En 1987 la 'Palme de l'Environement 1987' lui a été attribuée; en 1989 elle obtient le Prix pour la meilleure réalisation urbaine, 'La Règle d'or', pour la rénovation due aux architectes Joël Claisse (n°35), De Mot et J.F. Lehembre (n°31-33).

Quatre maisons ont été rasées et reconstruites : numéros 29, 41-43 et 42; les autres ont parfois été dotées d'un étage supplémentaire. Dans toutes ces maisons des appartements meublés et entièremement équipés ont été aménagés.
La rénovation s'est étendue sur plus de 25 ans. Et toutes les maisons ont été rafraîchies en fin 2011 et 2012. En 1980 on avait choisi pour des couleurs pastel pour les façades, maintenant on trouve des couleurs plus 'sages' mais plus ternes.

L'ensemble des 120 appartements est actuellement géré par Aedifica.

Source et remerciements : Frans Ringoot, Ixellois