Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Monument aux Morts de Saint-Josse
  Angle place Quételet

Photo(s) (4)

Classement de la section:

Les communes > Saint-Josse-ten-Noode > Rue du Méridien >  Monument aux Morts de Saint-Josse

Personnes célèbres > Sculpteurs > Sculpteur Guillaume Charlier >  Monument aux Morts de Saint-Josse

Description (historique/actualité/....) :

Description

Installé au coin de la place Quételet, dans un petit espace vert au début de la rue, à hauteur d'un arrêt de bus de la STIB, c'est un monument aux morts de facture assez classique.
Il est l'oeuvre du sculpteur Guillaume Charlier.
Comme la plupart de ces hommages il était initialement dédié aux victimes de la Grande Guerre (14-18 ou Première Guerre mondiale). L'impressionnante liste des victimes saint-Joostoises (?) y est gravée. Ultérieurement des plaques rappelant le souvenir des victimes de la guerre 40-45 (Deuxième Guerre mondiale) y ont été rajoutées.
Ce monument a connu une histoire mouvementée.

Histoire

C'est en quelque sorte un monument aux morts ambulant.

Installé au lendemain de la Première Guerre mondiale place Surlet de Chokier (à Bruxelles !) il est prié de déménager en 1930 pour céder sa place à la statue de la Brabançonne.
On l'installe alors à la pointe du square Henri Frick, face à l'Hôtel communal de Saint-Josse.
Dans les années 1950, l'automobile est reine et un réaménagement de la voirie oblige le monument à déménager une nouvelle fois : il part un peu plus loin occuper l'emplacement où on peut toujours le voir.

Remerciements à Claude W. pour ses précisions sur les déménagements du monument.

Une curiosité : sur le socle est gravée la signature du sculpteur et une date : 1917. Mais alors Bruxelles était toujours occupée par les Allemands ??? (voir illustration)