Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:




Section :

 Camille Lemonnier

Photo(s) (1)
[+6 photos dans les sous-sections ci-dessous]


Sous-sections :

1 4 Rue Camille Lemonnier
  2 Musée Camille Lemonnier (Chaussée de Wavre n°150, Assoc. des Ecrivains belges de Langue françaice, Maison des Ecrivains)

Classement de la section:

Encyclopédie > Périodes de notre Histoire > Les écrivains belges >  Camille Lemonnier

Personnes célèbres > Ecrivains >  Camille Lemonnier

Description (historique/actualité/....) :

Biographie contextuelle

ReflexCity ne cherche pas à retracer la biographie complète des célébrités, ce qui ferait double emploi avec une multitude d'autres sites bien plus détaillés et précis, que chacun peut aisément consulter. Nous nous limitons ici à situer sommairement la personnalité et à mettre en évidence ses liens avec la région bruxelloise, chronologiquement et géographiquement.
Biographie sommaire

Camille Lemonnier, né à Ixelles le 24 mars 1844 et il y est mort le 13 juin 1913.
Sa maison natale est chaussée d'Ixelles n°50 (à l'entrée de la Galerie d'Ixelles). Il habitera pendant 25 ans chaussée de Vleurgat n°26. Il décède rue du Lac n°25 à Ixelles.

Écrivain particulièrement fécond, ce Brabançon, fils d'un avocat wallon et d'une Flamande, vint à la littérature par le détour de la critique d'art.
Il fait ses études secondaires à l'Athénée Royal de Bruxelles.
Il commence à publier en 1863 et fréquente le monde artistique. Il se distingue immédiatement par son désir de défendre l'art réaliste contre l'académisme, et la liberté de l'artiste contre les institutions d'État.
Lemonnier commence à être connu dans le milieu naturaliste. Il collabore d'ailleurs à des revues françaises où il fait connaître les peintres belges. C'est avec son roman "Un Mâle" (1881) qu'il atteint la notoriété. Le scandale provoqué par la parution de ce livre est tel que sa famille tente de racheter TOUS les exemplaires diffusés dans le commerce.
Les écrivains de son temps, regroupés dans la « Jeune Belgique » prennent sa défense contre les traditionalistes, les « perruques » et certains journalistes catholiques.
On a souvent surnommé Lemonnier le « Zola belge ».
L'univers qu'il dépeint évoque la tradition flamande, la vie rurale et les tableaux de Pieter Bruegel l'Ancien.
La maison (chaussée de Wavre n°150) abrite actuellement l'Association des Ecrivains belges de langue française et le Musée Camille Lemonnier.

Hommages

- La rue Camille Lemonnier perpétue sa mémoire.
- Le Musée Camille Lemonnier lui est consacré.
- Un monument : par Pieter Braecke (1859-1938). Monument commémoratif inauguré le 29 octobre 1922, au rond-point de l'avenue Louise. Il évoque notamment un roman contesté de l'écrivain ("Un Mâle"). Ce monument se trouve, depuis les aménagement de l'avenue Louise, dans les jardins de l'abbaye de la Cambre... du côté de l'avenue Emile De Mot.