Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Albert Ier
  le Roi chevalier

[+6 photos dans les sous-sections ci-dessous]


Sous-sections :

2 4 Avenue du Roi Albert (Berchem-Sainte-Agathe)
  2   Monument aux morts d'Auderghem.

Classement de la section:

Personnes célèbres > Souverains et souveraines, rois et reines >  Albert Ier

Encyclopédie > Périodes de notre Histoire > Souvenir de 14-18 >  Albert Ier

Description (historique/actualité/....) :

Contenu incomplet

Nous recherchons toute information qui nous permettrait de le compléter. Merci pour votre aide.
Biographie sommaire

Albert Ier, prince de Belgique, duc de Saxe, prince de Saxe-Cobourg-Gotha et héritier présomptif de la couronne (1905-1909) est né à Bruxelles le 8 avril 1875. Il fut le troisième Roi des Belges à partir du 23 décembre 1909, à la mort de son oncle Léopold II.
Après la Première Guerre mondiale, il fut surnommé le Roi Soldat ou le Roi Chevalier.
Il mourut d'un accident d'alpinisme à Marche-les-Dames le 17 février 1934. Toute les élucubrations à ce sujet sont fort probablement dénuées de tout fondement.

S'il est peu utile de rappeler que c'est surtout son rôle durant la première guerre mondiale qui lui valut une popularité tant nationale qu'au-delà des frontières, il convient malgré tout de souligner brièvement quelques faits
- Face à l'agression allemande, c'est le Roi personnellement qui fit prévaloir auprès de ses conseillers et de ses ministres une attitude de fermeté totale face à l'envahisseur
- C'est lui aussi qui décida d'installer son Quartier général à La Panne et non bien à l'abri, loin de la ligne de front.
- C'est toujours lui qui préconisa l'engagement sans réserve dans la guerre des forces armées du Congo belge qui remportèrent en Afrique de retentissantes victoires.
- Il sut enfin défendre avec vigueur, face aux grands alliés, les intérêts de son petit état.
- La popularité de son épouse, la Reine Elisabeth, issue pourtant d'une grande famille allemande, fut quasi aussi grande que la sienne.

Pas étonnant dès lors, qu'après la victoire la France, ait décidé de consacrer monuments et avenues à sa mémoire.
Très aimé et respecté de la population, contrairement à ses deux prédécesseurs, son décès aussi accidentel que brutal provoqua un immense chagrin national.

Hommages

Nombre d'artères rappellent sa mémoire
Square Albert Ier
Place du Roi Vainqueur
Avenue du Roi Soldat
Avenue du Roi Chevalier