Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Granvelle
  Cardinal de Granvelle
  Antoine Perrenot

Classement de la section:

Personnes célèbres > Diplomates >  Granvelle

Encyclopédie > Périodes de notre Histoire > Renaissance : traces à Bruxelles >  Granvelle

Description (historique/actualité/....) :

Biographie contextuelle

ReflexCity ne cherche pas à retracer la biographie complète des célébrités, ce qui ferait double emploi avec une multitude d'autres sites bien plus détaillés et précis, que chacun peut aisément consulter. Nous nous limitons ici à situer sommairement la personnalité et à mettre en évidence ses liens avec la région bruxelloise, chronologiquement et géographiquement.
Biographie sommaire

Antoine Perrenot de Granvelle (20 août 1517 à Besançon - 21 septembre 1586 à Madrid) fut évêque d'Arras, archevêque de Malines puis cardinal, diplomate, conseiller d'État de Charles Quint, puis de son fils le roi Philippe II.
Antoine de Granvelle étudia le droit à l'université de Padoue, puis la théologie à l'université de Louvain, avant de devenir chanoine à Besançon. En 1540, âgé seulement de vingt-trois ans, il fut nommé évêque d'Arras . Le 10 mars 1561 il accéda à la dignité d'archevêque de Malines, un diocèse nouvellement créé.
Il se vit confier plusieurs missions politiques aussi délicates qu'importantes, qui lui permirent de développer des compétences diplomatiques, Il conseilla Charles Quint au cours de la guerre contre Maurice de Saxe, l'accompagna lors de la fuite d'Innsbruck.
L'année suivante, il arrangea les détails du mariage de Marie d'Angleterre et de Philippe II d'Espagne, à qui il offrit ses services en 1555, l'année de l'abdication de l'empereur Charlers-Quint.
Philippe II l'envoya en mission aux Pays-Bas espagnols, Il fut nommé premier ministre de Marguerite de Parme, la régente des Pays-Bas espagnols.
La politique répressive qu'il mena dans les provinces au cours de ses cinq années d'exercice lui acquirent des bénéfices importants. Il se retira temporairement en Bourgogne mais à la demande de Philippe II, revint aux affaires avec une mission diplomatique à Rome. Il négocia l'alliance entre les États pontificaux, la république de Venise et la couronne d'Espagne contre les Turcs, alliance qui devait se conclure par la victoire de la bataille de Lépante.
La même année il fut nommé vice-roi de Naples, un poste difficile et dangereux, qu'il occupa cinq années durant avec habileté.
Philippe II l'appela en 1575 à Madrid comme président du conseil des affaires d'Italie.
Granvelle avait une collection d'art célèbre : le Titien, Bruegel, etc,

Le Palais Granvelle à Bruxelles était fastueux.
Le cardinal, archevêque de Malines (diocèse dont Bruxelles faisait partie) puis Ministre de notre Régente y avait bien entendu sa résidence principale.