Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Charles Plisnier

[+1 photo dans les sous-sections ci-dessous]


Sous-sections :

  1 Place Louis Morichar n°18

Classement de la section:

Personnes célèbres > Ecrivains >  Charles Plisnier

Description (historique/actualité/....) :

Biographie contextuelle

ReflexCity ne cherche pas à retracer la biographie complète des célébrités, ce qui ferait double emploi avec une multitude d'autres sites bien plus détaillés et précis, que chacun peut aisément consulter. Nous nous limitons ici à situer sommairement la personnalité et à mettre en évidence ses liens avec la région bruxelloise, chronologiquement et géographiquement.
Biographie sommaire

Charles Plisnier est né à Ghlin, près de Mons, 13 décembre 1896 et mort à Bruxelles le 17 juillet 1952.

Il étudie le droit à l'ULB et devient avocat au barreau de Bruxelles en 1922 et s'établit alors dans la capitale.
Il s'est beaucoup impliqué dans l'action politique et est, dans ce domaine, la parfaite illustration de l'adage « il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ». En effet il fut militant du parti Communiste, Trotskyste, militant du P.O.B. (ancêtre du parti socialiste), chrétien converti, militant wallon, rattachiste et enfin confédéraliste européen. Pas mal pour une seule vie.

Encore étudiant il publie ses premiers poèmes et outre une pause due à sa carrière d'avocat consacrera toute sa vie à l'écriture de poèmes et essais.
En 1937, il est élu à l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique.
La même année, il sera aussi le premier lauréat belge du prix Goncourt pour Faux Passeports.

Hommages

- Avenue Charles Plisnier à Anderlecht
- Buste de Charles Plisnier, par Akarova, dans le Parc Pierre Paulus, à Saint-Gilles.
- Tête de Charles Plisnier, à l'intersection des avenues des Géraniums et des Camélias.