Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:




Section :

 Michel de Ghelderode

Classement de la section:

Personnes célèbres > Ecrivains >  Michel de Ghelderode

Encyclopédie > Périodes de notre Histoire > Les écrivains belges >  Michel de Ghelderode

Description (historique/actualité/....) :

Biographie contextuelle

ReflexCity ne cherche pas à retracer la biographie complète des célébrités, ce qui ferait double emploi avec une multitude d'autres sites bien plus détaillés et précis, que chacun peut aisément consulter. Nous nous limitons ici à situer sommairement la personnalité et à mettre en évidence ses liens avec la région bruxelloise, chronologiquement et géographiquement.
Michel de Ghelderode, pseudonyme d'Adémar Adolphe Louis Martens, est né à Ixelles rue de l'Arbre Bénit le 3 avril 1898 et décédé à Schaerbeek le 1er avril 1962. Bruxellois flamand, il écrit en français.
Il est l'auteur de nombreuses pièces de théâtre et contes, d'une abondante correspondance et d'articles sur l'art et le folklore. Son père, employé aux Archives du Royaume, lui a donné le goût de l'histoire, en particulier du moyen âge et de la Renaissance, ainsi que celui de l'opéra. L'art flamand l'a profondément influencé, de même la foire du Midi où il adorait flâner, ou enfin, le théâtre de marionnettes. (Il a même écrit des pièces pour le théâtre de Toone)
On le qualifie d'auteur baroque et les adjectifs les plus fréquents à son sujet sont macabre, cruel, inquiétant, fantastique. Après-guerre (1945) il connaît un succès fulgurant à Paris, mais il sera représenté aussi dans le monde entier.
Arbitrairement, quelques œuvres marquantes : La Balade du grand Macabre (1934), Mademoiselle Jaïre (1935), Hop Signor ! (1936), L'Ecole des Bouffons (1942), Le Papegay triomphant (1943) et enfin Marie la Misérable. Ce somptueux spectacle médiéval, en costumes, a été présenté en plein air durant des années sur le parvis de l'église Saint-Lambert, à Woluwe-Saint-Lambert. La physionomie de cette place dans les années 1950 fournissait à la pièce un magnifique décor naturel. Bien des vieux Bruxellois s'en rappellent.

Hommages

- il est né rue de l'Arbre Bénit n°73. Une plaque est apposée sur la façade de cette maison; plaque offerte pas ses amis américains.
- il a son avenue à Anderlecht : avenue Michel de Ghelderode, une plaque commémorative au 24, rue de la Sablonnière à Bruxelles où il a vécu trois ans et écrit des œuvres majeures
- un musée à Ixelles, dans les bâtiments de l'ULB

Site officiel

http://www.ghelderode.be : site de la Fondation internationale Michel de Ghelderode qui a pour vocation de faire connaître l'œuvre et la personnalité de l'auteur et qui nous a fourni une aide aussi aimable qu'appréciable.