Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Moulin d'Evere
  Rue du Tilleul n°189

Photo(s): aucune

Repérage sur plans

Classement de la section:

Les communes > Evere > Rue du Tilleul >  Moulin d'Evere

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Charles Van Ascche >  Moulin d'Evere

Les bâtiments > Les bâtiments remarquables (patrimoine) > Eléments classés (bâtiments, sites) >  Moulin d'Evere

Les bâtiments > Les lieux fonctionnels > Les moulins >  Moulin d'Evere

Description (historique/actualité/....) :

Description

Il s'agit du dernier moulin à vent historique de la région. Le moulin et le site sont classés.
Le moulin est en brique.
La modernité du moulin à sa construction consistait notamment à pouvoir orienter les ailes du moulin sans devoir faire pivoter tout le bâtiment: une tourelle chapeaute le moulin, elle est posée sur des rouleaux de chêne.

La conception du moulin était également basée sur l'économie des forces.
Les charrettes entraient par la grande porte.
Les sacs de grains sont montés au quatrième étage par les palans reliés aux ailes.
Le grain est déversé au troisième étage où il est moulu.
La farine est mise en sac au deuxième et stockée au premier étage.
Enfin les chariots ressortent tout droit par une seconde porte sans devoir manœuvrer.

Historique:
- 1841: construction par Charles Van Assche. A l'époque les moulins en briques commencent à supplanter faces aux moulins en bois (trop fragiles et trop exigus).
- 1853: installation d'une machine à vapeur, pour faire tourner les meules par tous les temps
- 1872: Pétronille (72 ans) de Charles Van Assche installera une machine à vapeur plus puissante
- peu de temps après les ailes sont descendues, on ne moudra plus qu'à la vapeur
- 1887: une petite usine est accolée au moulin. Les machines sont remplacée par des moulins à cylindres
- 1909: la meunerie "Van Assche Frère et Sœurs" cesse ses activité, la concurrence étant rude
- par après un neveu y installe une entreprise de construction de petites machines à bois
- le moulin est ensuite loué pour la préparation de boyaux destinés à la charcuterie
- en 1927, Oscar Tausig (jusqu'alors directeur de la banque de Munich) s'installe à Evere. Il reprend l'activité de boyaux et y ajoute celles de la fabrication d'épices.
- après la Deuxième Guerre mondiale il est associé à Marie Rons. Au meilleur de sa forme, l'activité proposa jusqu'à 27 épices, 14 mélanges, 63 spécialités et 81 sortes de boyaux.
- mais les grands magasins eurent raison des petits artisans, en 1983, Marie Rons vend la société à une entreprise de Braine-L'Alleud qui perpétua la qualité des produits Tausig à une autre échelle.
- 1990: classement
- 17/12/1998: la commune d'Evere rachète le moulin (et ses dépendances) tout en laissant le droit aux dames Rons d'y habiter

Rénovation 2005-2008

Travaux de rénovation du moulin ont commencé en 2005 (coût: 2 millions d'euros, cofinancés par la commune et la Région puisque le moulin et le site sont classés).

Des animations permanentes voient le jour:
- salle didactique
- four à pain (à confirmer)
- jardin d'herbes aromatiques (40 sortes d'herbes à usage culinaire).

La passerelle qui ceinturait le moulin est reconstruite.

Les rénovations concernent aussi les maisons n°179 et n°187. Faisant partie du site classé, leur ravalement est coûteux (1,5 millions d'euros subventionnés à 80% par la Région) attenantes au site. Il s'agira d'en faire du logement.

Le 19 septembre 2008 a marqué la fin de la rénovation. Le tout est dénommé Musée Bruxellois du moulin et de l'alimentation (MBMA).

Plus d'informations:
- "Le Moulin d'Evere", publication (2003) du Cebe (Commissions de l'environnement de Bruxelles et environs), par Alain Doornaert.
- Vlan 2 du 17/8/2003 (photos et histoire du site dans le cadre des journées du patrimoine)
- TBX 18/9/2008: fin des travaux (communiqué assez bref)