Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Rue du Bourgmestre
  Elzen Block

Photo(s): aucune

Repérage sur plans


Sous-sections :

      Rue du Bourgmestre n°15 (Château Jadot)
      Villa Solbos (Rue du Bourgmestre n°46)

Classement de la section:

Les communes > Ixelles >  Rue du Bourgmestre

Description (historique/actualité/....) :

La rue du Bourgmestre suit un ancien chemin , le Rodensteen, large de 3,30 mètres. Celui-ci reliait l'entrée de l'abbaye de la Cambre à la rue du Cygne (l'actuelles rue Jean Paquot) et comprend les actuelles rues Géo Bernier, du Bourgmestre et Gustave Biot.

L'alignement date de 1873, l'élargissement de 1886. Elle relie la chaussée de Boondael à l'avenue de l'Hippodrome.

La rue du Bourgmestre rend hommage à Albert Joseph Hap qui fut bourgmestre de 1861 à sa mort. En 1865 il avait mis sa tannerie-corroierie à la disposition des services sanitaires appelés à soigner les victimes du choléra; 266 Ixellois devaient succomber à la maladie. C'est pour son dévouement que son nom fut donné à la rue.

Ici, au lieu-dit Elzen Block, on installa, en 1832, le cimetière de la commune d'Ixelles (lieu de l'actuelle Rue Victor Greyson).
Il succédait au cimetière autour de la petite église de la Sainte-Croix.

Mais malgré son extension en 1847, il fut remplacé en 1877 par le site actuel au sommet de la chaussée de Boondael (cf cimetière d'Ixelles). Les dépouilles qui se trouvaient au Elzens Block furent transférées au nouveau cimetière au moyen de wagonnets circulant sur une voie étroite le long de la chaussée de Boondael.

A cette occasion on perdit la trace de défunts inhumés dans l'ancien cimetière ! Jean-Baptiste Cavaignac, député de la Convention et Michel Lecointe-Puyraveau sont du nombre; tous deux avaient voté la mort de Louis XVI en 1792.
Exilés lors de la Restauration ils sont venus mourir à Ixelles.