Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Cimetière d'Ixelles
  Chaussée de Boondael n°478

Photo(s) (17)
[+10 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  3 Château d'eau du cimetière d'Ixelles
  3 Carré des victimes de 14 - 18
  1 Mausolée des frères Bouré
  1   Tombe du commandant Lothaire
  1   Tombe d'Eugène Ysaÿe
  1   Tombe de Louis Lepoutre

Classement de la section:

Les communes > Ixelles > Chaussée de Boondael >  Cimetière d'Ixelles

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Edmond Le Graive >  Cimetière d'Ixelles

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Louis Coenraets >  Cimetière d'Ixelles

Les bâtiments > Les lieux fonctionnels > Les cimetières >  Cimetière d'Ixelles

Description (historique/actualité/....) :

Contenu incomplet

Nous recherchons toute information qui nous permettrait de le compléter. Merci pour votre aide.
Anciens lieux de sépulture à Ixelles

Avant le XVe siècle, les personnes décédées au village d'Ixelles étaient enterrées à Bruxelles.

Depuis le XVe siècle, le village d'Ixelles a son cimetière autour de sa chapelle - qui se situait au croisement des actuelles rues de Vergnies et Malibran... tout au début de la chaussée qui menait du village d'Ixelles à celui de Boondael. Cependant on continue à ensevelir (certaines personnes) à Bruxelles jusqu'au XVIIIe siècle.

Note: lors des travaux de construction du bassin d'orage - sous la place Eugène Flagey - on a retrouvé, en 2003, quelques squelettes de cette époque.

Entre 1832 et 1834 on créa - suite à une épidémie de choléra - un nouveau cimetière plus loin dans la même chaussée, au lieu-dit de Elzens Block, à hauteur de l'actuelle rue du Bourgmestre. Ce cimetière fut clôturé en 1835, il fut agrandi en 1847.

Il y a aussi eu un cimetière juif à la Porte de Namur - près du square du Bastion - et un petit cimetière près de l'actuel Val de La Cambre alors que l'abbaye servait de dépôt de mendicité... il fut aussi utilisé pour enterrer des soldats français après la bataille de Sedan, en 1870.

Sources: Atlas du sous-sol archéologique de la Région de Bruxelles - Ixelles (2005) et autres

Histoire du cimetière

Il fut construit en 1877. C'est une parcelle de 1,82 hectares qui fut achetée à la famille Wielemans pour en faire le nouveau cimetière d'Ixelles.

C'est le 'plus militaire' des cimetières de la Région : plus de soixante tombes d'officiers généraux.
C'est aussi le cimetière bruxellois qui contient le plus de personnes illustres.

Notamment: Antoine Wiertz, Camille Lemonnier, Victor Horta, Constantin Meunier, Paul Nougé, Charles De Coster, Camille Lemonnier, les deux frères sculpteurs Paul Bouré et Félix Bouré, Eugène Ysaÿe et bien d'autres encore.
Le général Boulanger s'y suicida sur la tombe de sa bien-aimée.

Admirablement entretenu, très joliment planté son calme et sa beauté contrastent vivement avec l'animation du Rond-point où il se situe.

Un grand nombre de sculpteurs connus, voire très connus, ont laissé leur empreinte sur nombre de tombes, avec des œuvres parfois discrètes, parfois monumentales.

Actualité 2009

L'ASBL Epitaaf y a recensé quelque 727 monuments d'exception.
Une brochure est en préparation. L'ASBL organise chaque semaine des visites guidées du cimetière.

Sources

- Un petit feuillet de 4 pages (+plan) a été édité par la commune (service de la culture culture@ixelles.be).
- ASBL Epitaaf (http://www.epitaaf.org)