Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:




Section :

 Charles De Coster

Classement de la section:

Encyclopédie > Périodes de notre Histoire > Les écrivains belges >  Charles De Coster

Personnes célèbres > Ecrivains >  Charles De Coster

Description (historique/actualité/....) :

Biographie contextuelle

ReflexCity ne cherche pas à retracer la biographie complète des célébrités, ce qui ferait double emploi avec une multitude d'autres sites bien plus détaillés et précis, que chacun peut aisément consulter. Nous nous limitons ici à situer sommairement la personnalité et à mettre en évidence ses liens avec la région bruxelloise, chronologiquement et géographiquement.
Charles Théodore Henri De Coster, né le 27 août 1827 à Munich, est décédé le 7 mai 1879 à Ixelles (dans la rue de l'Arbre Bénit, à l'angle de la rue Mercelis).

Né d'un père flamand d'Ypres et d'une mère wallonne, Charles De Coster étudie à l'Université libre de Bruxelles où il est formé à l'esprit du libre examen. D'abord journaliste, il devient professeur de littérature à l'École de guerre de Bruxelles. Il se consacre ensuite à la littérature.

« Les Légendes flamandes », publiées dans la revue Uylenspiegel à laquelle il collabore, connaissent un certain succès mais le reste de son œuvre a dû attendre la génération de la Jeune Belgique, celle de Camille Lemonnier par exemple, pour être reconnu.

Le chef d'œuvre de De Coster, « La Légende et les Aventures héroïques, joyeuses et glorieuses d'Ulenspiegel et de Lamme Goedzak au pays de Flandre et ailleurs", déplut aux milieux conformistes belges, mais a été traduit dans toutes les langues européennes.
La Légende d'Ulenspiegel incarne le cœur et l'esprit de la Flandre dont elle évoque le folklore, le climat et les traditions. Elle mêle l'histoire et le mythe, l'aventure d'une famille à celle d'un peuple. De Coster, écrivain francophone, reconstitue une époque en poète visionnaire et crée une langue nouvelle dans la grande tradition rabelaisienne.

Tijl Ulenspiegel (parfois traduit en 'l'Espiègle') est surtout le défenseur de la Liberté, celui qui a lutté contre l'oppression de Philippe II et du duc d'Albe, le héros qui s'est dressé contre toutes les formes d'oppression.
L'œuvre connaîtra un succès universel. Gérard Philippe l'a adaptée à l'écran.

Source : WIKIPEDIA

De Coster tient une place particulière dans l'histoire de la littérature belge, dans la mesure où il est le premier écrivain du jeune pays indépendant à avoir publié une œuvre qui sera un succès international. Nul n'étant prophète en son pays, le succès en Belgique des aventures de Tijl restera fort mitigé.

Hommages et traces à Bruxelles

- Près de la place Flagey, le Monument De Coster lui est consacré.
- A l'angle de l'avenue De Fré et du Crabbegat, dans le mur extérieur de l'orangerie, un bas-relief de 1927 évoque la mémoire de Charles De Coster, auteur de Thyl Ulenspiegel qui est sensé avoir rencontré ici des aveugles. Photo: http://www.reflexcity.net/bruxelles/photo/1950e918f2d6f50c33dd93de3a874855
- On retrouve aussi d'ailleurs la mention ULENSPIEGEL écrit au-dessus de la porte du numéro 4 du chemin de Crabbegat.
- Une plaque commémorative est apposée sur la façade de la maison où mourut (dans la rue Mercelis à Ixelles). Photo: http://www.reflexcity.net/bruxelles/photo/6bbd9bf043240c89d134162accfed359

Remarques

Ulenspiegel est fréquemment orthographié Uylensiegel et même Ullenspiegel.
De Coster est parfois orthographié Decoster (voir Rue Charles Decoster).