Depuis le parking Ecuyer (arrière de la place de la Monnaie). Vers 1980 par © Dada

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Place Anneessens
  Place Joseph Lebeau (ancien nom)

Photo(s) (12)
[+22 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  5 Station Anneessens
  15 Place Anneessens n°11 (Institut Cooremans (économie), Haute Ecole Francisco Ferrer (économie), Ecole primaire n°13 (ancien nom))
  1 Fresque Thorgal
  1   Cinéma Star (lieu disparu) (Place Anneessens n°4-5, Anneessens Palace (lieu disparu))

Classement de la section:

Les communes > Ville de Bruxelles > Le pentagone >  Place Anneessens

Personnes célèbres > Sculpteurs > Sculpteur Thomas Vinçotte >  Place Anneessens

Description (historique/actualité/....) :

Jadis la place s'appelait la place Lebeau.

C'est sur cette place qui se tint jadis le a met ou vieux marché.
- en 1849, les édiles communaux décident de limiter la vente de bric-à-brac au seul marché de la place Anneessens (en contrepartie de cette obligation, les marchands ambulants sont autorisés à vendre tous les jours de la semaine, sauf le dimanche réservé au culte et au repos)
- mais en 1873 le marché fut déplacé place du Jeu de Balle (où il se trouve encore aujourd'hui)

En 1639, deux entrepreneurs, J.Claerbots et P.Jacobs, achètent au seigneur de Norderwyck de grands terrains utilisés pour le séchage des draps et limités par la Senne, la petite Senne et la rue d'Anderlecht.
Ils transforment les prés, dits Volrebeempt (prairie de Foulons, parfois orthographié Volders bempt, Vodersbempdt, Volrebeempt ou Volderbempt selon les sources), en une place en terre battue où aboutissent sept rues.
Pour les indemniser de la superficie de terrain devenue voie publique, la Ville de Bruxelles les autorise à ouvrir un marché de vieilleries et de percevoir à leur compte un droit de stationnement pour chaque étalage, avec la promesse qu'une partie des gains servirait à paver la place et les rues avoisinantes.

Le succès du marché est tel que, le 27 mai 1812, un arrêté du maire défend aux fripiers de s'installer ailleurs qu'au Vieux-Marché et dans les rues qui y aboutissent.

En 1842, la place est pavée.

Ce n'est qu'entre 1867 et 1871, lors des travaux de voûtement de la Senne, qu'elle prendra sa forme actuelle. Elle perd son côté sud, détruit pour le percement du boulevard Maurice Lemonnier.
En 1868, les travaux du voûtement de la Senne sont entamés dans le Pentagone.
En 1870, la place prend le nom officiel de place Joseph Lebeau, mais elle sera toujours appelée Vieux-Marché par les Bruxellois.
Le 30 novembre 1871, le voûtement et les nouveaux boulevards sont inaugurés.
En 1873, le conseil communal de Bruxelles estime que la présence d'un vieux-marché aux abords du tout neuf boulevard du Hainaut (actuel boulevard Lemonnier) est du plus mauvais effet et décide de le transférer place du Jeu de Balle. La population lui attribue le nom de “aven a mèt” (l'ancien vieux marché).

En 1879, le côté nord de la place est détruit pour la construction de l'école primaire n°13.

En 1889, la place est ornée de la statue de François Anneessens et prend son nom. Doyen de corporation, il fut exécuté sur odre du Gouveneur général le Marquis de Prié en 1719.
Cette statue en marbre blanc est l'oeuvre de Thomas Vinçotte. Elle repose sur un socle en pierre bleue.