Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Jardins d'Egmont
  Parc d'Egmont

Photo(s) (7)
[+55 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

1 8 Passage Marguerite Yourcenar
  30 Palais d'Egmont (Palais d'Egmont-Arenberg)
  4 Orangerie du Parc d'Egmont
  4 Statue de Peter Pan
  3   Passage de Milan
  2 Boulevard de Waterloo n°31 (ISELP, Anciennes écuries du Palais d'Egmont)
  2   statue du prince de Ligne
  2   L'exèdre
      Grote Pollepel (Groote Pollepel (graphie obsolète))
      Glacière

Classement de la section:

Les espaces verts > Les Parcs >  Jardins d'Egmont

Les communes > Ville de Bruxelles > Les quartiers de Bruxelles > Quartier du Sablon > Rue aux Laines >  Jardins d'Egmont

Ponts et chaussées > Petite Ceinture > Boulevard de Waterloo >  Jardins d'Egmont

Les corps de métiers > les peintres et les plasticiens > Artiste Joseph Kosuth >  Jardins d'Egmont

Description (historique/actualité/....) :

Ce petit parc public méconnu se situe entre la rue aux Laines où s'ouvre une nouvelle entrée et le boulevard de Waterloo où est située la plus ancienne. Un autre accès plus discret se cache rue du Grand Cerf.
Le jardin offre une belle vue latérale du Palais d'Egmont et abrite quelques jolies sculptures dont une gracieuse statue de Peter Pan et celle du prince de Ligne.

Malgré ses modestes dimensions, il contient nombre d'arbres remarquables (24 au total, dont 13 inscrits à l'inventaire).

La brasserie/restaurant l'Orangerie permet de s'y restaurer au calme.

Historique.

Les jardins comme le Palais d'Egmont, jadis le Grand Hôtel d'Egmont, font partie d'un vaste ensemble logiquement indissociable, pour la bonne compréhension, il est donc indispensable de se référer également à l'historique de la section consacrée au Palais d'Egmont.

A partir de 1532, Françoise de Luxembourg, princesse de Grave, veuve du comte d'Egmont acquiert successivement divers terrains et maisons dans un espace situé entre les actuelles rue aux Laines et rue du Grand Cerf. Au XVIe siècle, l'endroit proche de la Cour installée au Palais de Coudenberg et protégé par les remparts de la deuxième enceinte est très recherché par la haute noblesse.

La princesse se fait bâtir son hôtel à front de la rue aux Laines. On l'appellera le Petit Hôtel d'Egmont. Dans ce même domaine, son fils, le comte Lamoral d'Egmont fait construire le sien à partir de 1560. Appelé Grand Hôtel d'Egmont, il domine l'actuelle place du Petit Sablon et est désormais connu sous le nom de Palais d'Egmont. Une maison de jonction, percée d'une porte cochère faisait la liaison entre l'hôtel de la mère et celui du fils. Ce vaste ensemble comprenait également jardins, verger, écuries, dépendances, etc.

En 1892, un incendie détruit totalement le Petit Hôtel, la maison de jonction et une aile du Grand Hôtel.

En 1918, la Ville de Bruxelles acquiert les lieux et les ouvre au public en 1920.

Source principale de l'historique : "Parc de Bruxelles et Jardins d'Egmont", dans la série Parcs et Jardins de la Ville de Bruxelles.

Actualité 2000

Suite à la rénovation de l'ISELP, 1% du montant de la construction fut consacré à l'intégration d'une œuvre d'art (conformément au décret). Il s'agit d'une œuvre ("A Map") de l'artiste Joseph Kosuth qui a intégré aux Jardins d'Egmont 13 citations d'artistes célèbres.
Cette œuvre est installée dans le passage Marguerite Yourcenar.