Panorama Quartier Européen (depuis la tour FIAT de l'avenue Louise) © DADA

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Avenue de la Joyeuse Entrée

Photo(s) (3)
[+9 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  9 Bâtiment JECL (Ilot Loi-Cortenberg-Joyeuse Entrée)

Classement de la section:

Les communes > Ville de Bruxelles > Quartier européen >  Avenue de la Joyeuse Entrée

Description (historique/actualité/....) :

Description

Elle commence à l'extrémité de la Rue Belliard, longe toute l'extrémité ouest du Parc du Cinquantenaire et se prolonge par l'Avenue de Cortenbergh. Un accès à une bretelle de tunnel vers la Rue de la Loi (sous le Rond-point Schuman) y a été aménagée.

Historique

Le nom de la rue évoque un fait capital de l'histoire du Duché de Brabant dont le souvenir précis est assez généralement oublié. Si la tradition de la Joyeuse entrée d'un nouveau souverain s'est perpétuée jusqu'à nos jours elle est assez différente de ce qu'elle fut au moyen âge. Elle remonte au 3 janvier 1356 et était une confirmation de la Charte de Cortenbergh, garantissant les droits et privilèges des Brabançons. Chaque souverain (Duc, Gouverneur, etc.) devait jurer de la respecter avant sa "Joyeuse entrée".

C'est son non-respect qui fut, entre autres, à la base des soulèvements contre le Duc d'Albe et le Marquis de Prié.

Il est intéressant, d'un point de vue historique, d'observer que l'Avenue de Cortenbergh prolonge celle de la Joyeuse Entrée. Allusion hautement symbolique quasi totalement oubliée (ce qui est bien normal) à replacer dans le contexte de la jeune Belgique indépendante, soucieuse de se doter d'une histoire.