Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Rue Brederode n°10
  Chalet norvégien
  Chalet suisse

Photo(s) (6)

Repérage sur plans

Classement de la section:

Les communes > Ville de Bruxelles > Les quartiers de Bruxelles > Quartier Royal > Rue Brederode >  Rue Brederode n°10

Les bâtiments > Les lieux fonctionnels > Les musées > Musée de la Dynastie >  Rue Brederode n°10

Personnes célèbres > Souverains et souveraines, rois et reines > Léopold II >  Rue Brederode n°10

Description (historique/actualité/....) :

Curieuse maison de bois jouxtant l'arrière du Palais royal de Bruxelles, elle est le résultat d'un "caprice" du roi Léopold II.

Historique

En 1899, le souverain visite l'Exposition universelle de Paris et en revient fort impressionné. Cela nous vaudra l'Exposition universelle de Bruxelles de 1910 dont il sera l'initiateur, ainsi que trois édifices bruxellois du tout début du XXe : la Tour japonaise, le Pavillon chinois et ce Chalet norvégien.

C'est donc à la demande de Léopold II qu'il est construit en 1906 par l'architecte norvégien Knudsen. Certains auteurs le qualifient de chalet Viking (!) et le classent Art Déco (???).
Le roi y installe les bureaux de l'Etat Indépendant du Congo.

Contrairement à aujourd'hui, le bâtiment n'était alors pas séparé de l'enceinte du Palais. Léopold II n'avait que quelques mètres à parcourir dans les jardins pour se rendre dans les locaux à partir desquels était géré 'son' état africain. L'immeuble fut donc un véritable pôle de décision où fonctionnait aussi en permanence un centre de presse diffusant les informations officielles sur le Congo. D'autre services, moins névralgiques étaient à la même époque installés rue Brederode n°21.
Note : en 1953 le chalet n'était pas visible de la rue; en 1971 les maisons qui en empêchaient la vue étaient déjà démolies.

On peut toujours observer sur la façade l'étoile à 5 branches qui figurait sur le drapeau congolais de l'époque coloniale (étoile jaune sur fond bleu).

De 1981 à 1992, cette bâtisse abrite le musée de la Dynastie qui sera ensuite transféré à l'Hôtel Bellevue, place des Palais.

Quelques mètres plus loin, un mur en moellons de pierres blanches avec ancres en 'X' serait un vestige de la première enceinte, mais il n'a pas encore été authentifié pour la bonne raison que la première enceinte ne passait pas par là mais plus au nord (?) et qu'elle était perpendiculaire à ce mur (?). Il se pourrait que ce soit un reste du mur d'enceinte de l'abbaye de Coudenberg (?) ou même du mur d'enceinte du prioré d'Auderghem qui occupait l'angle Namur / Brederode (?).