Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Maison communale d'Ixelles
  Hôtel communal
  Tulipant (lieu disparu)
  Chaussée d'Ixelles n°168
  Pavillon Malibran

Photo(s) (30)

Repérage sur plans

Classement de la section:

Les bâtiments > Les lieux fonctionnels > Maisons communales >  Maison communale d'Ixelles

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Charles Vander Straeten >  Maison communale d'Ixelles

Les communes > Ixelles > Place Fernand Cocq >  Maison communale d'Ixelles

Les communes > Ixelles > Chaussée d'Ixelles >  Maison communale d'Ixelles

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Jules Brunfaut >  Maison communale d'Ixelles

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Alphonse Boelens >  Maison communale d'Ixelles

Description (historique/actualité/....) :

Le Tulipant

Ici se trouvait jadis le Tulipant: une construction du XVIIIe siècle, habitée en 1768 par Nicolas de Koraskeny (secrétaire de Charles de Lorraine).
Le Tulipant fut démoli en 1833.

Histoire

L'architecte Charles Vander Straeten construisit ensuite cet immeuble de style néoclassique entre 1833 et 1835.

Le bâtiment fut la maison de campagne du musicien Charles de Bériot et de son épouse la cantatrice Marcia Garcia dite La Malibran.

Charles de Bériot épousa à Paris, le 24 mars 1836, la cantatrice Maria Malibran. Elle mourut accidentellement cette même année. Mais on désigne souvent le bâtiment comme le Pavillon Malibran.

Le 27 août 1849, la commune d'Ixelles racheta le pavillon Malibran à Charles de Bériot (pour 82.500 francs belges) en vue d'y installer la maison communale.

Il y eut des aménagements successifs en 1905 et surtout en 1909.

Le bâtiment est aujourd'hui la maison communale d'Ixelles.

La petite histoire de l'administration communale

En 1820, l'administration communale d'Ixelles se situe dans la rue Trou aux Chiens (actuelle rue de la Brasserie) dans le Bas-Ixelles.

Le 12 décembre 1831 le chef-lieu de la commune est déplacé vers "le Faubourg (de Namur)" (= le Haut-Ixelles) à la Chaussée d'Ixelles n°79, au 1er étage (!) mais est-ce l'actuel n°79 ? Toute information est la bienvenue

Le 6 mars 1843 : location d'une maison entière de la chaussée d'Ixelles entre la rue Mercelis et la rue Souveraine : il s'agirait du n° 6 de l'actuelle place Fernand Cocq. La maison entière appartenait au sieur Louis Xavier Gomand (cf détail de la recherche à place Fernand Cocq n°6)

En 1848, Monsieur Charles de Bériot offrit en vente sa 'campagne', la commune dut refuser faute d'argent.
L'année suivante le vendeur autorisa la commune à se libérer de versements échelonnés (dont le dernier venait à échéance en 1870).

Un jour (années 1960 ?) il fut question de transférer toute l'administration dans ce qu'on appelle actuellement "Flagey"... cependant les mariages seraient toujours célébrés au Pavillon Malibran...

Actuellement l'administration d'Ixelles se trouve éparpillée : non seulement à la chaussée d'Ixelles (4 endroits) mais aussi rue du Viaduc, rue Mercelis (2 endroits), rue Souveraine au n°38.

Patrimoine

Eléments remarquables:
- le mobilier de la salle du Conseil : conçu par Jules Brunfaut entre 1893 et 1894
- la décoration murale due à l'architecte Alphonse Boelens en 1910

Sources

- "De La Place Fernand Cocq à la Rue Saint-Boniface", itinéraire n°1 de la commune d'Ixelles, édité en décembre 1997 par l'administration communale d'Ixelles.
- Programme des Journées du Patrimoine de 2005
- "Histoire d'Ixelles" par André Gonthier 1960 (consulté par Frans Ringoot)

LECTURE CONSEILLEE

le pavillon Malibran à Ixelles Editions A A M / 2015