Vue depuis le parling Ecuyer. Vers 1978. © Dada

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Place de la Liberté

Photo(s) (42)
[+71 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  4 Place de la Liberté n°1 (ArtiPasta)
  2 Place de la Liberté n°3 (LET ME OUT)
  1 Place de la Liberté n°5
  2 Place de la Liberté n°6 (Garden City)
  3   Place de la Liberté n°7 (Le Liberty)
  4   Place de la Liberté n°8 (New Daric)
  4 Place de la Liberté n°9 (Herbaudière)
  1   Place de la Liberté n°10 (ENIT)
  4 Place de la Liberté n°13 (De Bruxelles et d'Ailleurs, Rue du Congrès n°34, Le Mangeoire)
  6 Statue de Charles Rogier
  40 Hôtel Knuyt de Vosmaer (Banque Empain, Hôtel Empain, Rue du Congrès n°33)

Classement de la section:

Les communes > Ville de Bruxelles > Le pentagone > Quartier Notre-Dame-aux-Neiges >  Place de la Liberté

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Wynand Janssens >  Place de la Liberté

Description (historique/actualité/....) :

La place de la Liberté, centre du plan d'urbanisation dessiné par l'architecte Antoine Mennessier en 1875, est traversée par un axe principal qui relie la Colonne du Congrès à la place Surlet de Chokier et deux axes en diagonale (la rue de l'Enseignement - la rue des Cultes et la rue de la Presse - rue de l'Association). Les quatre libertés fondamentales écrites dans la Constitution lors de l'indépendance.
Les immeubles qui bordent la place sont tous les trois l'œuvre de l'architecte Wynand Janssens qui a conçu ce vaste ensemble parfaitement homogène et symétrique.
Ils sont de style éclectique inspiré par la Renaissance.
Sous les œils-de-bœuf des 7 frontons qui couronnent les immeubles, une étoile flamboyante à cinq branches, symbole maçonnique de la perfection.

A remarquer, niveau ornementation : l'ensemble des groupes d'angelots ornant les sept frontons que compte la place sont tous semblables ; à l'inverse, les figures grimaçantes surmontant les fenêtres du niveau bel-étage sont toutes différentes.

Au centre de la place se dresse, depuis 1897, la statue de Charles Rogier par G. de Groot.
La place est ornée d'un grand nombre de très beaux arbres. Ceux situés en bordure sont palissés comme ceux du Parc de Bruxelles, proche.

Trois cafés, devenus quasi mythiques,occupent le fond de la place entre la rue de l'Association et la rue des Cultes. Ensemble, au plus fort de la belle saison, ils proposent près de 300 places à l'extérieur et les visiteurs annuels s'y comptent en dizaines de milliers.

Actualité octobre 2013

Huit réverbères à l'ancienne éclairent la place. Six viennent d'être remplacés par des modèles flambant neufs, réplique exacte des précédents. Seule différence : ils donnent une lumière bleutée alors que celle des anciens était orangée. Chacun jugera : cela change l'ambiance. En outre trois puissants spots braqués vers la place ont été installés sur des immeubles la bordant.

Actualité automne 2015

Pour cause de non prolongation de bail, deux des 3 cafés de la place ont été contraints de fermer : le Liberty (qui était là depuis plus de 30 ans) et le Daric.

Actualité fin 2016

Un énième chantier y a débuté. Il vise à restaurer les rez-de-chaussée du fond de la place dans leur aspect d'origine. Il a été confié à une firme spécialisée dans la restauration d'immeubles historiques.