Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:




Section :

 Le Botanique
  Jardin Botanique
  Rue Royale n°236

Photo(s) (29)
[+78 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

22 5 Botanique : la statuaire (Jardin des Sculptures)
  10 Botanique : les bâtiments (Centre culturel de la Communauté française)
  55 Botanique : les jardins (Jardins du Botanique)
  8   Nuits Botanique

Classement de la section:

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte François Tilman Suys >  Le Botanique

Les communes > Ville de Bruxelles > Le pentagone > Rue Royale >  Le Botanique

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Jean-Baptiste Meeus-Wauters >  Le Botanique

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Pierre-François Gineste >  Le Botanique

Les corps de métiers > Les paysagistes > Paysagiste René Pechère >  Le Botanique

Description (historique/actualité/....) :

Histoire globale du domaine

Il est créé par la Société royale d'Horticulture des Pays-Bas, en fait un groupe de cinq passionnés.
L'aménagement global est confié à l'architecte Charles Henri Petersen, dont le projet était moins coûteux de celui de son confrère François Tilman Suys. Les architectes Pierre François Gineste et Jean-Baptiste Meeus-Wauters apporteront également leur pierre à l'édifice.

Après environ cinq ans de travaux, bâtiments et jardins sont inaugurés le 1er septembre 1829.
Il avait un ancêtre depuis le XVIIIe : notre premier jardin botanique, installé rue de Ruysbroeck, dans les jardins du Palais de Charles de Lorraine. A l'Indépendance le domaine continue ses activités de vente de produits horticoles mais les premières difficultés financières apparaissent. L'Etat rachète la propriété et le jardin botanique connaît son âge d'or jusqu'à la fin du XIXe siècle.
Commence ensuite un long déclin : extension urbaine, Première Guerre mondiale, travaux de la Jonction nord - midi, Seconde Guerre mondiale, aménagement de la petite ceinture en vue de l'Expo 58 (percement du tunnel botanique), tracé du boulevard Saint-Lazare.
Résultat : entretemps le Jardin botanique national avait déménagé à Bouchout (commune de Meise).

Bâtiments et jardins se dégradent progressivement.

En 1979 la Communauté française acquiert les lieux.

Pour des raisons de commodité et lisibilité la suite est scindée en 3 sous-sections :
- bâtiments
- jardins
- statuaire


Site officiel: http://www.botanique.be

Actualité

Novembre 2003, Ecolo Bruxelles fait une proposition novatrice pour ce lieu (dans le cadre du réaménagement de la petite ceinture):
Le tunnel Pacheco serait prolongé afin d'aménager en surface (au boulevard Saint-Lazare) un accès piétonnier raccordant les deux parties du Jardin Botanique.

A lire

- "Le Botanique, de 1829 à nos jours", Coédition CFC-Éditions, Les Éperonniers et La Lettre volée, 1993, 27 X 21 cm, 160 pages, 85 illustrations en noir et blanc et en couleurs. isbn : 2-87132-244-9