Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:




Section :

 Hergé
  Tintin
  Georges Remi (vrai nom)

Photo(s) (1)


Sous-sections :

      place de Mai n°12 (Maison de Hergé)
      Bibliothèque Communale Hergé (Avenue de la Chasse n°211)

Classement de la section:

Personnes célèbres > Bande dessinée >  Hergé

Description (historique/actualité/....) :

Biographie contextuelle

ReflexCity ne cherche pas à retracer la biographie complète des célébrités, ce qui ferait double emploi avec une multitude d'autres sites bien plus détaillés et précis, que chacun peut aisément consulter. Nous nous limitons ici à situer sommairement la personnalité et à mettre en évidence ses liens avec la région bruxelloise, chronologiquement et géographiquement.
Repères biographiques sommaires

Hergé, de son vrai nom Georges Remi : R.G.

Est né à Etterbeek le 22 mai 1907 et mort à Woluwe-Saint-Lambert, le 3 mars 1983.

Il est le dessinateur et scénariste de B.D. francophone le plus connu au monde et son œuvre a été traduite dans une multitude de langues et dialectes (comme le brusseleir et le picard).
Ses albums se sont vendus par centaines de millions et se vendent encore dans le monde entier.

Si les aventures de Tintin ont fait sa renommée universelle, on lui doit aussi celles de Jo, Zette et Jocko, les Exploits de Quick et Flupke, ketjes (=gamins) des Marolles, quelques œuvres mineures de jeunesse (comme Popol et Virginie au Pays des Lapinos) et même des affiches publicitaires, notamment pour des brasseries bruxelloises.

D'abord dessinateur amateur d'une revue scoute catholique, il signe ses planches du pseudonyme «Hergé » à partir de 1924. Quelques mois plus tard, il entre au quotidien Le XXe Siècle, dirigé par un abbé de choc aux idées ultranationalistes et conservatrices.
Dès 1928, le journal est installé dans un imposant immeuble (aujourd'hui disparu) de Bruxelles, à l'angle du boulevard Bischoffsheim et de la petite rue du Nord.
Hergé dirige rapidement son supplément destiné à la jeunesse, le Petit Vingtième qui connaît un succès immédiat grâce aux aventures de Tintin, qui débutent le 10 janvier 1929. L'originalité consiste a présenter des textes à bulles (phylactères), à l'américaine.
Dans cette première œuvre, le trait reste cependant sommaire, mais dès « Tintin au Congo », publié de mi-juin 1930 à mi-juin 1931, le dessinateur affirmera son talent hors du commun en y croquant par exemple nombre d'animaux sauvages.

Jusqu'en 1976, Hergé sera l'auteur de 23 albums à succès de Tintin, plus un inachevé « Tintin et l'Alph' Art » : un demi-siècle de best sellers.
Hergé et son œuvre ont fait l'objet de nombre de polémiques ; l'objet du site n'est pas d'y entrer et du reste elles font l'objet d'une abondante littérature. Elles portent quasi exclusivement sur la période troublée allant de 1930 à 1945.
Ne prenons qu'un seul exemple. « Tintin au Pays Soviets » est bien entendu d'un anticommunisme totalement primaire, mais c'est dans la Belgique de 1930 une vision « normale » de la chose pour un militant scout catholique. Une œuvre ne peut s'envisager que replacée dans son contexte sociologique à une époque et dans un lieu déterminés.

Hergé, Tintin et Bruxelles

Le dessinateur et son héros principal ont laissé de nombreuses traces bien localisables dans notre capitale. Nous vous en proposons quelques exemples significatifs (cette liste n'est PAS exhaustive, elle en deviendrait fastidieuse) de 3 types :

1 Les lieux où Hergé a vécu et travaillé
1907
Naissance le 22 mai de Georges Prosper Remi, rue Cranz n°25 à Etterbeek
1908
La famille Remi s'installe rue de Theux n°34, à Etterbeek
1912
Déménagement avenue Jules Malou n°57
1913
Georges Remi fréquente l'école primaire, rue de Vienne n°35, à Ixelles
1920 - 25
Il fait ses études secondaires au Collège Saint-Boniface, à Ixelles

1925
Il a désormais pris le pseudonyme d'Hergé et entre comme employé au quotidien le « XXe Siècle » qui dès 1928 emménage à l'angle du boulevard Bischoffsheim et de la petite rue du Nord. C'est là que naîtra le personnage de Tintin le 10 janvier 1929.
1932
Jeune marié, il s'installe avec son épouse rue Knapen n°10 à Schaerbeek.
1934
Hergé loue son premier atelier rue Rouppe n°9, à Bruxelles.
1936
Déménagement place de Mai n° 12, à Woluwe-Saint-lambert
1939
Déménagement avenue Delleur n° 17, à Watermael-Boisfort
1946
L'éditeur Raymond Leblanc fonde les Editions du Lombard qui publieront le « Journal de Tintin » leur siège sera Rue du Lombard n°55, puis Rue du Lombard n°24.
1950
Création de la « S.A. Studios Hergé » installée avenue Louise 194, puis avenue Louise n°162
1958
Les Editions du Lombard déménagent avenue Paul-Henri Spaak n°7, à l'angle de la place Bara.
1983
Georges Remi est hospitalisé aux Cliniques Universitaires Saint-Luc, à Woluwe-Saint-Lambert où il décède le 3 mars.
Il est inhumé le 8 mars au Cimetière du Dieweg à Uccle.

2 Les coins de Bruxelles qu'il a « croqué » dans ses œuvres

Dans Tintin au Pays des Soviets, Tintin fait un retour triomphal à la Gare du Nord.
Le Palais royal de Bruxelles a servi de modèle partiel pour dessiner celui du Roi de Syldavie Muskar XII (Le Sceptre d'Ottokar). Dans le même album, Tintin découvre sur un banc une serviette oubliée au Parc de Bruxelles.
Le Vieux marché est le cadre du début du Secret de la Licorne.
L'Observatoire d'Uccle, avenue Circulaire est bien présent au début de l'Etoile mystérieuse.
Dans Les 7 Boules de Cristal, Tintin et Haddock regardent un illusionniste dans une salle de spectacle qui ressemble furieusement à celle du théâtre Royal du Parc. Un taxi passe en trombe devant l'hôtel Métropole. Enfin la maison du Professeur Bergamotte reproduit avec précision l'immeuble de l'avenue Delleur n°6.
Le reporter Tintin est domicilié rue du Labrador, petit jeu de mot du dessinateur sur la Rue Terre-Neuve.

3 Les œuvres publiques de Hergé visibles en région bruxelloise.

Fresque B.D. rue de l'Etuve, à 30 m. de Manneken Pis. Elle représente Tintin, Haddock et Milou.
Fresque B.D. de Quick et Flupke dans les Marolles, à l'angle de la rue Haute et de la rue des Capucins.
Station Stockel (Métro) : sur les quais même 2 fresques de 135 m. se font face : tout l'univers d'Hergé y est représenté.
Gare du Midi : nouvelle fresque inaugurée en janvier 2010. Tintin en Amérique (en noir et blanc)
Une statue en bronze de Tintin autrefois visible au parc du Wolvendael a été déménagée au centre Culturel et Artistique, rue Rouge n°47 à Uccle.
Le buste éclairé de Tintin et Milou (restauré et classé) domine toujours la place Bara, à l'angle de l'avenue Paul-Henri Spaak.
Au C.B.B.D. rue des Sables, dans le hall d'entrée, belle fusée lunaire de grand format.
Rue de la Colline, à quelques pas de la grand Place, jolie Boutique Tintin, longtemps gérée par une authentique descendante de Tchang.

Hommage

Une Avenue Hergé, parallèle à l'avenue de la Couronne, à Ixelles a été dédiée au père de Tintin.

Actualités

Mai 2009
Une fresque géante représentant une vignette de Objectif Lune est présentée durant 4 jours sur la Grand Place de Bruxelles.

Juillet 2011
Mi-juillet au JT de FR2 sont présentées en avant-première des images du film de Spielberg consacré à Tintin. Ce projet, en gestation depuis plus de 15 ans est entré dans sa phase finale. Le dessinateur aurait dû rencontrer le réalisateur américain, mais la mort ne lui a pas permis d'honorer le rendez-vous.
Hommage posthume : le film a été présenté en première mondiale au cinéma U.G.C. de Brouckère en présence de Spielberg.

Pour terminer quelques liens et quelques livres.

Livres :

Hergé et Tintin, reporters. Philippe Goddin, Editions du Lombard.
Le Monde d'Hergé, Benoît Peeters, Editions Casterman. 1983
Tintin et Moi, Numa Sadoul, Editions Flammarion. 1983
Hergé, fils de Tintin. Benoît Peeters, Editions Flammarion. 2002.

Liens :

http://www.tintin.com
http://www.tintinboutique.com
http://www.tintin.free.fr
http://www.zardo.net/tintin/
fresques BD en ville : http://www.areyoumad.net/bd-en-ville
http://www.moulinsart.net